Pourquoi as-tu changé de carrière?

vue depuis crête au dessus de Tignes

Cette question m’est souvent posée :

Pourquoi as-tu changé de carrière ?

Et sous-jacente, la question « mais comment ? »

D’après une étude de 2017:29 % des actifs entre 30 et 50 ans se sont reconvertis en France1.
Je ne suis donc ni une pionnière, ni un cas particulier.

Selon différents sites2, il existe différentes raisons : 

Des raisons « avouables » en entretien d’embauche, ainsi que des raisons plus pragmatiques et/ou liées à nos valeurs. Quelles que soient les raisons et leur nombre, elles sont propres à chacun.
Comme le dit Nora Leon dans son article de décembre 20193 : « Si vous savez pourquoi vous changez de métier, vous trouverez le bon projet ». Le pourquoi est donc important.

Ma quête du pourquoi:

Dans mon cas, pour savoir pourquoi, j’ai effectué une longue période de réflexion. J’ai beaucoup appris sur moi-même en réfléchissant aux valeurs qui me tiennent à cœur et aux avantages et inconvénients des solutions que j’envisageais : rester salariée et ingénieure, ou me mettre à mon compte pour partager mes passions.
A l’issue de cette réflexion, j’ai alors décidé de me lancer dans la grande aventure de l’entrepreneuriat où toutes mes compétences de gestion de projet et gestion de crise acquises en tant qu’ingénieure m’ont été bien utiles, surtout avec les confinements successifs et les règles liées au Covid.

La gestions des doutes:

Me recentrer sur mes valeurs m’a permis de continuer à croire en ce projet même dans les moments de doute.
Et il y en a des doutes quand on se lance dans cette aventure !

C’est pour cela qu’il ne faut pas rester seule mais communiquer sur son projet, sur pourquoi et sur comment. Le fait d’avoir des soutiens est très importants et aide beaucoup, non seulement dans les coups de mou, mais également par l’apport d’avis et de conseils. Et je tiens à remercier tout ceux qui ont participé et qui continuent à participer et à croire en moi. Votre soutien est mon plus beau cadeau.

Le bonheur et la suite:

Comme le dit Albert Schweitzer :«  Le succès n’est pas la clé du bonheur. Le bonheur est la clé du succès. Si vous aimez ce que vous faites, vous réussirez ».

Alors oui, j’ai changé de carrière, pourtant beaucoup de ce que j’ai acquis précédemment me sert encore, et finalement, j’ai juste recentré mon activité par rapport à mes valeurs et passions pour continuer à être en accord avec moi-même 🙂

Et comme la vie est faite de changement, ce ne sera probablement pas le dernier pour moi ! A suivre.

Si vous voulez en savoir plus sur mes passions et valeurs, rendez-vous sur :
https://www.zen-equilibre-nature.fr/qui-suis-je/

Mes sources :
1
  https://www.nouvelleviepro.fr/assets/uploads/salon/etude-reconversion-professionnelle2017NVP.pdf