Qui est votre praticienne, Anne Huriet  ?

Anne Guerrier 2
Aujourd’hui professeure de Yoga certifiée, je suis déterminée à offrir un service sur mesure à dimension humaine. Je m’engage à rechercher au mieux les équilibres grâce à mes prestations de massages, yoga et pratiques complémentaires.

ZEN pour la re-découverte de son corps et la re-connexion à soi
ÉQUILIBRE par des prestations personnalisées dans votre environnement familier
NATURE par la bienveillance et le respect, l’ancrage dans le présent.

Petit logo couleur zen
FleurVerte3

Ce que je vous apporte

C’est vous transcrire ce que ma petite voix intérieure me dit :

« Relax, écoute ton corps et ton cœur.

Pas besoin d’adhérer à toute la philosophie Yoga pour y pratiquer et en ressentir les bienfaits.

Cool, si t’y arrive pas aujourd’hui c’est que ça ira mieux demain / en adaptant la position / en reformulant ton objectif plus réaliste.

Respecter son corps, c’est se respecter soi.
Respecter l’autre, c’est se respecter soi.
S’écouter, c’est se montrer du respect.
S’accorder le droit à l’erreur / le droit de ne pas y arriver, c’est se respecter et être honnête avec soi-même.

Être honnête avec soi-même, c’est être honnête avec son corps et son esprit.

Se remettre en question permet d’avancer.

mes chats

Se poser la question « de quoi mon corps/ moi dans sa globalité, a t’il besoin ici et maintenant » ramène à l’instant présent et permet un lien entre le corps et l’esprit qui est parfois délaissé / oublié.

Être présent à soi / dans l’instant présent, c’est prendre soin de soi donc se respecter et respecter ses besoins.

Accepter soi et l’autre tel qu’il est, ne pas juger.

Se recentrer sur soi, c’est faire de l’egocentrisme positif.

S’accorder un moment pour soi, c’est faire un premier pas vers le bien-être.»

Ensemble, faisons une partie du cheminement vers le Mieux-Être.

Le chemin que j’ai parcouru : 10 choses sur moi avant Z-E-N

paysage mémises lac léman
  1. J’ai connu les 33 tours, les walkmans et l’avènement d’internet et des CD.
  2. Née en Haute-Savoie, j’ai grandi au pied du Jura.
  3. De parents Lorrains, je passe une partie des vacances scolaires dans la ferme familiale.
    C’est ainsi que la NATURE est devenue un élément essentiel de ma vie.
  4. J’ai fait du sport en compétition (natation) pendant toute ma scolarité secondaire.
  5. J’ai fait beaucoup de courses à pied.
  6. J’ai pratiqué des sports de défense.
  7. J’ai un cursus d’études scientifiques.
  8. J’ai suivi une partie de mon cursus universitaire en Australie.
  9. J’ai été ingénieure procédés, ingénieur développement de procédés dans l’industrie lourde : aciérie, fabrique d’aluminium, fabrique d’oxyde de titane, pendant 10 ans.
  10. J’ai également fait un crochet par la recherche scientifique pendant 4 ans en tant que chargée de sécurité chimique dans les laboratoires d’une école polytechnique.

Pourquoi le Yoga et les massages ?

Jeune, j’ai eu régulièrement des problèmes de dos qui ont mené à une opération.
J’ai dû réapprendre à marcher et à utiliser mon corps de façon plus pragmatique et respectueuse.
J’ai appris à écouter mon corps – et j’apprends encore !

L’être n’est pas que cérébral, c’est un équilibre entre le mental et le physique.

J’ai renoncé à la course à pied et commencé à pratiquer des sports doux et accessibles avec des adaptations : c’est ainsi que j’ai découvert le Yoga.

J’ai fait une première carrière dans le milieu de l’industrie lourde.
J’ai connu 2 rachats, une fermeture d’usine et 2 licenciements économiques ainsi que l’environnement très spécial de la recherche académique.
Cette première vie m’a appris les dégâts que peut générer le stress ignoré ou mal écouté.

De nature empathique, j’ai besoin de contact humain, d’équilibre corps/mental.
C’est ce qui m’a amené à vouloir enseigner le Yoga en plus de le pratiquer depuis mon opération du dos.
Quel que soit l’état de notre corps, il est possible de le bouger (à condition de ne pas avoir de handicap lourd, bien-sûr). Et de bouger, tout en étant conscient de ce que l’on fait. D’être présent à soi. D’écouter son corps.
Avec le Yoga, nous apprenons la souplesse, l’acceptation de nos limites, la satisfaction de l’évolution même si elle semble minuscule.

La pratique professionnelle des massages est arrivée plus tard.
J’ai toujours massé des personnes de ma famille.

C’est en effectuant ma formation de professeure de Yoga que j’ai pris conscience de ce que je pouvais apporter grâce à mes mains.
Amener quelque chose d’apaisant, de confortant, par le biais d’un lien physique avec l’autre.

En combinant Yoga et massage, dans un environnement sécurisant, j’amène une partie de la philosophie du Yoga à un autre niveau :

  • L’accompagnement,
  • Le respect de l’autre,
  • La réalisation du soi,
  • Être dans le moment présent.